DESIGN X ARTISANAT

Chez Editions Mouche, l'artisanat est au cœur du projet

Nous souhaitons vous faire découvrir des métiers qui ont une histoire ancestrale et qui sont la richesse de la France. Nos artisans, avec leurs gestes précis et maintes fois répétés transforment la terre, le fer, le verre, la pierre… en objet unique. Cette gestuelle fascinante entre l’homme et l’objet crée une histoire qui perdure lorsqu’il se trouve entre vos mains.

La porcelaine

Le verre soufflé

Le bois

« Il faut réussir à faire au mieux avec les contraintes du projet et les aléas du process. Ca n’a pas été simple pour Octavio par exemple mais c’est aujourd’hui la pièce que je préfère façonner. »

Salima

La porcelaine est une matière capricieuse, elle se rétracte, se déforme. C’est une matière vivante qui demande une grande maîtrise. 

Ce savoir-faire, nous l’avons trouvé dans un atelier parisien. Salima, artisan céramiste, fabrique des pièces d’une finesse extrême et a une personnalité positive à toutes épreuves. C’est une passionnée qui prend le temps de la réflexion, qui respecte les étapes et la matière pour que notre design et les contraintes de l’artisanat s’associent.

Après le dessin, le maquettage et le prototypage, vient la réalisation de l’objet en porcelaine. 

La terre que l’on appelle barbotine est coulée dans des moules en plâtre fabriqués à la main. 

L’eau contenue dans la pièce est absorbée par capillarité par la porosité du plâtre et les parois se forment. Une fois l’épaisseur souhaitée atteinte, l’excédent de barbotine est revidée. Cette étape est physique car les moules en plâtre sont lourds. La pièce à cette étape est de couleur grise. 

La pièce sèche ensuite dans le moule jusqu’à ce qu’elle se soit rétractée et donc raffermie, ce qui facilite son démoulage. Le tampon Editions Mouche est alors apposé. 

Le savoir-faire de la porcelaine
Le savoir-faire de la porcelaine

Elle sèche encore jusqu’à atteindre sa couleur claire et un poids qui a nettement diminué puisque l’eau contenue s’est évaporée. A ce moment-là, la pièce a donc perdu 18% de sa taille de base. Il faut maintenant procéder aux finitions pour effacer les traces du moule et les défauts en nettoyant et en ponçant à la main les parois intérieures et extérieures. Cette étape est très risquée en raison de l’extrême fragilité de l’objet.

La pièce est une première fois cuite, c’est l’étape que l’on appelle le dégourdi. Il faut ensuite à nouveau poncer et nettoyer à l’éponge. Vient ensuite l’étape de l’émaillage qui consiste à recouvrir la pièce d’un émail par trempage puis desémailler pour enlever l’excédent. Elle subit alors sa deuxième et dernière cuisson.

Fabrication 100%
Française
Design 100%
artisanal

Produit
soigneusement emballé

Pour suivre nos nouveautés, nos petites actus et pour les surprises, c’est par ici

Suivez notre histoire et partagez-nous la votre

HAPPY NEW YEAR !

QUAND LE DESIGN RENCONTRE L'ARTISANAT